Après Huawei & DJI, Xiaomi est placé sur liste noire aux US

Après Huawei et DJI, Donald Trump, à la fin de son mandat, a placé Xiaomi sur liste noire aux USA, une situation qui pourrait être délicate pour cette entreprise chinoise…

Modèle-Pocophone-F1

Pourquoi l’avoir placé sur cette liste noire ?

Pourquoi l’avoir placé sur cette liste noire ? C’est la question que l’on se pose. Donald Trump dénonce, à travers cette action, 11 entreprises dont Xiaomi qui en fait maintenant parti : concrètement, elle a été accusée d’avoir participer et aider l’armée de la République populaire de Chine. Xiaomi est définit comme une « entreprise militaire de la Chine communiste ».

Toutes ces entreprises placées sur liste noire ne pourront plus être financées par des investisseurs américains à partir du 11 novembre 2021. Xiaomi ne recevra donc plus d’argent de la part des Etats-Unis.

Ce qui représente un réel problème pour Donal Trump, c’est qu’il accuse l’entreprise Xiaomi de divulguer des informations par rapport aux technologies, et d’offrir son expérience à l’armée de la République populaire de Chine, en sous-entendant que cela peut s’avérer dangereux pour la sécurité nationale. Malgré tout ce qui a été dit à propos de Xiaomi, elle tient à contredire ces propos, et dément tout lien avec l’armée chinoise.

Les différences entre l’affaire Xiaomi et Huawei avec les US

Il faut rappeler que Huawei et DJI ont vécu la même situation que Xiaomi en 2019. Cependant, les conséquences sont différentes parce que l’entreprise Huawei a pour interdiction d’échanger avec les entreprises américaines, ou encore de s’aider et de s’inspirer des technologies américaines. C’est différent pour Xiaomi, car l’entreprise chinoise a toujours la liberté de se servir du système d’Android, de se servir de Google et des autres fonctionnalités d’Android.

C’est une bonne nouvelle pour les utilisateurs, car cela ne change pas pour eux, ils pourront continuer à utiliser Android et les services google normalement. L’avenir à court terme pour Xiaomi n’est pas menaçant à la différence de Huawei qui se retrouve dans une situation plus compliquée à gérer, Xiaomi a la possibilité de s’en sortir même si on en retient des conséquences.

Quelles sont les conséquences concrètes pour Xiaomi ?

Toute cette situation a eu un fort impact sur l’entreprise, cela a fait chuter les actions de Xiaomi de 7,54%, soit 1,61 dollar pour clôturer à 19,75 dollars. Cela a aussi pour lourdes conséquences d’arrêter les investisseurs américains d’acheter ou de vendre les actions de Xiaomi. De plus ils devront annuler leurs capitaux avant le 11 novembre 2021, sous peine de sanctions financières.

Aujourd’hui, la seule action concrète que cette décision a causée c’est la chute de 10% sur l’action en bourse du constructeur. Mais également les entreprises américaines trouveront beaucoup de mal à vendre leurs produits à Xiaomi. Xiaomi représentait le deuxième marché mondial de smartphones, mais elle a récemment pris la 3e place du classement, en passant devant Apple, les conséquences concernant ce marché peuvent avoir un énorme impact.

Etant donné que c’est l’ancien président des Etats Unis Donald Trump qui a mis en place toutes ces mesures concernant Xiaomi, il est possible que son successeur Joe Biden prenne la situation en main sur les décisions qui ont été prises et les modifier, il pourrait aussi alléger les restrictions financières qui vont à l’encontre de Xiaomi d’ici le 11 novembre 2021, mais cela reste peu probable, et à l’heure actuelle, nous n’avons pas plus d’informations : nous verrons au cours de l’année comment Joe Biden va gérer cette situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.