Smartphone en voiture : ce qui est interdit et autorisé au volant

Beaucoup de personnes se posent la question : à quoi a-t’on le droit au volant en matière de téléphone ? Peut-on décrocher un appel à l’arrêt ? Est-ce que les écouteurs filaires sont tolérés ? Est-ce interdit de parler via une enceinte bluetooth ? On fait le point sur les interdictions au volant en matière de mobile.

Les appels téléphoniques au volant détournent forcément l’attention et augmentent le risque d’accident, c’est pourquoi l’utilisation d’un téléphone portable entraîne une amende forfaitaire de 135 euros et la perte 3 points du permis de conduire. Quiconque récidive avec un téléphone portable en main pourrait voir son permis de conduire suspendu jusqu’à six mois.

Réglementation et sanctions

L’utilisation d’un téléphone portable en conduisant est interdite : ainsi, si le conducteur active n’importe quelle fonction sur l’appareil qu’il tient dans sa main, il est susceptible d’être verbalisé. Les écouteurs, pour passer des appels ou écouter de la musique, font partie de l’interdiction depuis le 1er juillet 2015.

Il est également interdit aux conducteurs de véhicules en circulation de porter tout appareil susceptible de produire du son dans l’oreille (casque audio, AirPods…), à l’exception des appareils électroniques de correction de la surdité.

Tout véhicule stationné temporairement sur la chaussée pour des raisons autres qu’un cas de force majeure doit être considéré comme encore en circulation (Arrêt de la Cour de cassation du 23 janvier 2018). Ainsi il est préférable de stationner, moteur éteint, pour émettre et recevoir ses appels : l’arrêt en “warning” ou en double file peut être passible d’une amende.

Quels sont les risques ?

La conduite demande une attention constante et une grande concentration de la part du conducteur, qui doit être capable de réagir le plus rapidement possible et d’avoir les bons réflexes pour prendre les bonnes décisions.

Pour ne rien arranger, la lecture d’informations au volant double le risque, obligeant les conducteurs à quitter la route des yeux pendant 5 secondes en moyenne. L’utilisation d’un kit mains libres peut également distraire le conducteur.

En raison des nouvelles lois concernant les appels téléphoniques au volant et des mesures du plan d’action pour la sécurité routière, il est malheureusement désormais interdit de porter tout appareil pouvant émettre des sons dans l’oreille pendant la conduite, et seuls les appareils intégrés au véhicule, ou les enceintes pouvant être fixé (pare-soleil) sont légaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.